top of page
  • cecilefeaugas

Revisiter l'entretient de votre pelouses 





La tonte alternée ou différenciée, une nouvelle manière de gérer les espaces verts.


C'est assez simple à réaliser, il vous suffit de tondre en laissant des espaces de nature qui évoluent librement. Cela favorise la biodiversité.

Cela nécessite de s'interroger sur la croyance souvent bien ancrée du jardin « propre » qui serait un jardin tondu assez ras.

Mais peut on parler de propre pour des végétaux



L'avez vous déjà expérimenté ?



Depuis 2 ou 3 ans, avec mon conjoint nous avons décidé de pratiquer cette méthode devant la maison. Nous avons réalisés des chemins et des zones libres. Notre terrain nous à offert une multitude de végétaux variés : orties, chénopodes blancs, plantain, benoite urbaine, violette odorante … Cela nous offre une cueillette de plantes sauvages pour la cuisine, les impressions sur tissus,... tout ceci à porté de mains.


Personnellement, vous vous en doutez, je suis émerveillée par cette biodiversité. J'avoue aimé également les dessins que l'on réalise avec les zones rases et les hautes. L'harmonie de ces formes arrondies et douces, me mettent en joie.

Là ou d'autre sont intrigués ou voient une certaine négligence.


L'an dernier, avec la canicule, grâce à cette tonte alternée, en plus de la protection de la biodiversité, nous avons pu constater que de jeunes plants d'arbres avaient été bien protégés. L'humidité gardée par les végétaux qui les entouraient leur a permis d'être moins fragilisés par les grosses chaleurs.


Un autre avantage à cette nouvelle gestion des espaces verts : passer moins de temps à entretenir votre pelouse,


dépensez moins d’électricité ou de carburant, c'est un atout. Cela vous permet parfois de découvrir de nouveaux végétaux que vous n'aviez pas vu auparavant et que vous pourrez utiliser pour cuisiner, faire des soins familiaux, en teinture, …

Vous verrez que changer votre regard sur la tonte vous apportera de nouvelles perspectives.




Quelques avantages de cette nouvelle gestion des espaces verts :

-lorsque vous laissez des herbes pousser naturellement, elles créent de la biodiversité avec de multiples espèces animales dont certains sont des auxiliaires du jardin, qui vont naturellement gérer certains prédateurs des plantes que vous aurez installées.


-Les inflorescences et tiges de graminées captent l'humidité de l'air, qui redescend sous forme de gouttelettes jusqu'au sol. C'est un bon apport d'eau lors de période de canicule.


-Vous gagnerez du temps en tondant moins d'espace et tout en faisant des économies sur la consommation d'énergie de votre tondeuse.

-La prairie stock le CO2, alors que le gazon tondu régulièrement en relâche.


-la diversité des systèmes racinaires favorisent une meilleure infiltration de l'eau dans les sols.

La tonte traditionnelle rend le sol plus vulnérable, l'expose à la sécheresse, à la battance et l'érosion, elle retient moins l'eau et ne profite plus ou très peu, de l'eau de pluie ou de la rosée.




Cette nouvelle pratique vous permettra l'apparition de nouvelles plantes sauvages dans votre jardin. En laissant des espaces libres les oiseaux, le vents... ramèneront des graines, laissant la biodiversité d'installer.


Si vous souhaiter en apprendre plus sur la cueillette et l'utilisation des plantes sauvages qui vous entourent, n'hésitez a aller voir les ateliers du mois ou à réservez des ateliers de groupe privés.


8 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page