top of page
  • cecilefeaugas

Comment sécher ou déshydrater facilement ses plantes et champignons...

Aujourd'hui je voulais partager avec vous les multiples solutions pour pouvoir vous installer un séchoir chez vous sans forcément ,avoir besoin d'investir beaucoup de temps et d'argent. Souvent lorsque je partage le fait que je réalise mes tisanes en faisant sécher mes plantes ou que je conserve les champignons que je récolte dans des bocaux après les avoir déshydraté sans appareil, la question « comment tu fais, de mon coté, je n'ai pas de déshydratante, ni de clayettes,... » arrive très vite.

Alors oui, chez moi, en Ariège j'ai pris le temps de me fabriquer des clayettes à un endroit et j'utilise également des cagettes en bois, empilées à un autre endroit, pour faire sécher plantes et champignons.

Alors que faut il pour pouvoir bien faire sécher plantes et champignons sans altérer leurs propriétés, car nous sommes d'accord, l'idée c'est évidement d'avoir le goût et également tous les bienfaits que la nature nous offre.

C'est assez simple, il est nécessaire d'avoir un endroit aéré, à l’abri de la lumière (celle-ci détériorant des principes actifs), et que l'aire puisse circuler au maximum de dessous vers dessus et inversement, avec un air pas trop humide, sinon ça ne sèche pas et des moisissures commencent à se créer.

Conclusion, vous pouvez installer votre séchoir, qu'il soit provisoire ou définitif, dans un placard d'une pièce que vous ventilez suffisamment, dans un grenier, dans un espace à coté du chauffe eau, sur une étagère que vous recouvrerez d'un tissus pour mettre les clayettes à l'abri de la lumière, empiler vos cagettes les une sur les autres et recouvrir d'un tissus suffisamment opaque tout en laissant l'air circuler... Pour les cagettes, il est important de mettre au fond un petit voilage en matière naturel, cela vous aidera à rassembler votre récolte et surtout c'est très utile pour les petites fleurs, … et de ne pas en mettre partout lorsque la plante et sèche et facilement cassante à la manipulation. Les cagettes en bois ou en plastiques, c'est très facile à récupérer et ça ne vous coûte absolument rien.

Donc soyez attentif à ce que vous pouvez avoir autour de vous que vous n'utilisez pas et que vous pourriez transformer en clayette.

A l'automne, une de mes amis, à qui je disais que je faisais séchez les champignons car cela me prenait moins de place et que je n'avais qu'un tout petit congélateur (deux tiroirs en bas du réfrigérateur), me disais que de son coté, elle congelait tout et n'avais pas ce qu'il fallait pour les sécher. L'idée de les faire sécher lui plaisait tout de même car elle voyait l'occasion de pouvoir en offrir à ses enfants pour qu'ils puissent en ramener chez eux...

J'ai donc regardé chez elle, ce qui pouvait être utilisé pour sécher ses champignons et surtout un exemple visuel pour qu'elle puisse par la suite trouver dans ses affaires un support qui conviendrait. Dans son entrée, j'ai vu une « étagère à chaussures », assez aéré, je lui ais donc montré comme exemple en lui disant « tu vois, ces petites étagères, par exemple, pourraient très bien faire l'affaire pour réaliser un séchoir, elles sont trouées et laisse passer suffisamment l'aire...». Elle m'a alors répondu qu'elle en avait d'autres qu'elle n'utilisait plus, elle était ravie d'avoir trouver son nouveau séchoirs si rapidement.

Je vous convie donc à observer ce que vous pourriez utiliser de façon temporaire ou définitif, selon la place que vous avez chez vous et votre mode de vie.

Par contre évitez absolument les bouquets de plantes accrochaient au plafond en pleine lumière, on est d'accord, c'est très jolie, quoique très pratique pour ramasser la poussière et vous perdrez une grande partie des principe actif des plantes. Si vous souhaitez faire sécher vos plantes en bouquets, veillez à ce que le bouquet ne soit pas trop serrait, (afin que l'aire circule et que ça ne fermante pas) vous pourrez les mettre à suspendre sur une tringle à vêtements, si vous avez un peu de place. Selon les plantes, vos vêtements peuvent prendre un peu son odeur, être du coup vigilant, car ça peut être un avantage ou un inconvénient, à voir selon les plantes et votre métier.

De plus pensez à bien vérifiez que vos plantes soient bien sèches lorsque vous les enfermez dans des bocaux, au risque que ça fermante et que vous perdiez toute votre récolte.

J'espère que ce partage vous aidera à créer plus d'autonomie, tout en recyclant et que vous aurez envie d'expérimenter le séchage des plantes ou champignons que vous connaissez bien.

Restez toujours vigilent, si vous avez le moindre doute sur une plante ou un champignon, passez votre chemin et éventuellement revenez avec une personnes qui saura l'identifier avec certitude.

N'hésitez pas à m'envoyer des photos de vos installations ou des questionnements pour vos futurs installations, j'y répondrai avec plaisir.

Je vous souhaite une belle journée et de belles expérimentations.

Comments


bottom of page